Un traitement équitable.
Au-delà de certains ajustements actuellement à l’étude par le gouvernement, les parents souhaitent mettre fin à la précarité financière qui perdure encore aujourd’hui pour des milliers de familles naturelles qui n’ont pas choisi d’avoir un enfant handicapé. Ultimement, ce sont les enfants qui sont les premières victimes de cette injustice.

Le soutien et l’aide financière pour un enfant handicapé doit être équitable pour toutes les familles, qu’elles soient naturelles ou d’accueil.

Il faut mettre fin à cette injustice.

COMMENT Y PARVENIR : Équité et Parité dans l’aide financière accordée.
Il suffirait pourtant d’appliquer les mêmes niveaux d’évaluation de 1 à 6 à tous les enfants handicapés pour déterminer les montants alloués aux familles – tant les familles naturelles que les familles d’accueil.

En d’autres mots, utiliser la même grille d’évaluation pour tous les enfants handicapés – peu importe dans quelle « famille » ils résident.

La grille d’évaluation existe déjà. Elle est utilisée par le gouvernement pour déterminer le niveau d’appui et de soutien offert aux familles d’accueil en fonction des limitations de l’enfant handicapé.

Il suffit de l’appliquer aux familles naturelles. 

Éli, 5 ans, toujours aussi souriant!

Parents jusqu'au bout !